MUDDY WATERS & THE ROLLING STONES

C’est vintage, nous sommes en 1981, vous avez le légendaire Muddy Waters et son groupe dans le club de blues de Buddy Guy à Chicago, le Checkerboard Lounge, les Stones sont à Chicago pour une série de concerts au Rosemont Horizon dans le cadre de leur tournée-montre de 1981, ils arrivent à la bourre et Muddy les invite sur scène pour jammer tranquillou, Jagger avec son jogging, Richards et Wood avec la classe, et c’est parti mon kiki.

« Everything is gonna be alright this morning… Oh yeah… Woow ! »

C’est probablement inutile de vous le rappeler, mais les Rolling Stones s’appellent ainsi à cause du morceau « Rollin’ Stone » de Muddy Waters (1948, le premier single de Chess Records), inutile donc de vous dire qu’ils idolâtrent Muddy au moins autant que le propriétaire du club où ils se trouvent, Buddy Guy.

Reçois tous les nouveaux articles par email

Rejoins les 1000+ abonnés ! Entre ton adresse email, clique sur le bouton, entre le code pour vérifier que t'es pas un robot, puis direction ta boite email pour valider ton abonnement et commencer à recevoir les nouveaux articles publiés (1 à 2 emails par semaine) :


Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.