Pop

Album, Pop | Critique de « Teen Dream » (2010) de Beach House

Dire que ce nouveau format de chronique a été mis en place à cause de cet album serait exagéré. Le fait est que je n’ai pas grand-chose à dire de plus sur ce disque que ce que j’ai déjà dit pour le précédent. C’est une des forces et faiblesses de cet album : il n’y a pas de surprise. C’est comme retourner en vacances deux ans après au même endroit et apprécier encore plus son séjour. La suite…

Morceau, Pop | Freelance Whales – Generator ^ Second Floor

Album, Pop, Rock | Critique de « In and Out of Control » (2009) de The Raveonettes

« Kids wanna fuck, out in the street / Fun all summer long » (« Bang! »), les fidèles des Raveonettes seront peut-être un peu surpris d’entendre un truc aussi joyeux sortir de la bouche de Sune, la moitié masculine du duo danois dont le quatrième album sort mardi prochain. Toutefois, pas d’immenses surprises à attendre de ce disque, le son du groupe est toujours là, quasiment inchangé. 4 ans après l’excellent Lust, Lust, Lust, In and Out of Control confirme, s’il le fallait, les Raveonettes comme l’un des meilleurs groupe pop-rock actuel. La suite…

Album, Folk, Pop | Critique de « Declaration of Dependence » (2009) de Kings of Convenience

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les Kings of Convenience (qu’on peut traduire par « rois des toilettes » en anglais britannique, j’suis pas sûr que ce soit ce qu’ils veulent) savent se faire attendre. Leur dernier album, Riot on an Empty Street remonte en effet à 2004. Erlend Øye s’est entre-temps consacré à un autre petit projet : The Whitest Boy Alive. Declaration of Dependence sonne donc le retour du duo folk norvégien Øye/Bøe (ne comptez pas sur moi pour la prononciation). La suite…

Morceau, Pop | The Pains of Being Pure at Heart – Falling Over

Album, Pop, Rock | Critique de « Watch Me Fall » (2009) de Jay Reatard

La pochette de disque la plus moche de l’année ? Sûrement. Un des meilleurs albums de rock de l’année ? Aucun doute ! De toute façon, l’hyper-productif Jay Retard ne peut rien faire de mauvais. C’est un peu mon chouchou, je dois bien l’avouer. À la première écoute de Watch Me Fall, j’ai été… comment dire… décontenancée, mais c’est ce qu’il voulait. Enfin je pense. Toujours est-il que 50 ou 60 écoutes plus tard, le deuxième album solo du punk-rocker de Memphis est une collection incroyable de morceaux indie-pop-punk hyper-accrocheurs.

Morceau, Pop | The Da Vincis – Standing In Line (nouveau)



Reçois les nouveautés par email

Rejoins les 1000+ abonnés ! Entre ton adresse email, clique sur le bouton, entre le code pour vérifier que t'es pas un robot, puis direction ta boite email pour valider ton abonnement :