DOUR FESTIVAL 2013 – Playlist d’Eddie

J’étais à Dour ces derniers jours, c’était bon et chaud comme une fricandelle sauce barbecue. Voici les choses que j’ai vues : si vous connaissez déjà, tant mieux, si vous ne connaissez pas, cliquez sur le lien pour vous faire du bien. En bas de l’article vous avez une petite playlist avec tous les groupes cités.

Charles Bradley – Une voix, un déhanché et un groupe de musiciens au son aussi chiadé que celui des JB’s. Grande classe.
http://thecharlesbradley.com/

The Horrors – Difficile de rentrer dans l’univers des Horrors et de son chanteur au look improbable en plein milieu d’après-midi, mais les morceaux de leur dernier disque passaient plutôt très bien.
http://thehorrors.co.uk/

Bonobo – Belle surprise : pas un seul mauvais morceau, un son parfaitement taillé pour le live, une ambiance de foudingue et des montées en puissance à vous déclencher un arrêt cardiaque.
http://bonobomusic.com/listen

Yeah Yeah Yeahs – Toujours excellents en live, avec une Karen O survoltée et un bon public, les YYYs sur la grande scène, ça ne pouvait que faire mouche.
http://www.deezer.com/fr/artist/964

Com Truise – Des passages un peu mous du genou, mais au final un set très convaincant et prenant qui donne envie de le réécouter au casque.
https://soundcloud.com/com-truise

Dan Deacon – Deux batteurs + un showman au look de biologiste marin + un son énormissime = un set particulièrement jouissif. Grosse marave.
http://www.dandeacon.com/index3.html

Mark Lanegan Band – Plongés dans une pénombre rougeâtre, la voix rauque et profonde de Lanegan associée au son rock classique de son groupe font pour l’un des sets les plus maîtrisés et mémorables du festoche.
http://marklanegan.com/

The Vaccines – J’avais complètement oublié qu’ils passaient sur la grande scène, heureusement leurs excellentes chansons ont réussi à attirer notre attention. Très bonne performance d’un groupe dont les albums m’ont laissé dans l’indifférence la plus totale. Il va falloir que je leur redonne une chance.
http://www.thevaccines.co.uk/fr/home/

Four Tet – Un DJ set qui ne m’a pas laissé une gigantesque impression, mais il faut dire que je ne connais et apprécie véritablement l’Anglais que pour ses morceaux d’électro envoûtants et ses différentes collaborations avec d’autres artistes, et ce DJ set m’a donc laissé un goût de trop peu.
https://soundcloud.com/four-tet

Mujeres – Pas grand-monde pour voir le garage-rock simple et efficace des Espagnols, mais une super ambiance malgré tout et une énergie dingue transmise par le groupe. Bien bien bien sympa.
http://mujeres.bandcamp.com/

We Are Enfant Terrible – Le trio d’électro/rock parisien a réussi à faire grimper la température encore un peu plus (c’était difficilement imaginable) malgré l’heure (milieu d’après-midi) et un public clairsemé. Leurs morceaux rendent beaucoup moins bien hors de scène, je trouve, ils sont donc à découvrir sur scène !
http://www.weareenfantterrible.com/

ERM & Lee Scratch Perry – Plus ou moins toujours le même morceau, mais posés dans l’herbe en mode sieste, ça passe plutôt bien.
http://www.deezer.com/fr/artist/3884271

The Joy Formidable – De bons morceaux, mais chacun d’entre eux finissant invariablement en brouhaha électrique un peu fouilli, cela donnait l’impression d’écouter toujours le même. Dommage.
http://www.thejoyformidable.com/

The Herbaliser – L’un de mes concerts préférés : un son jazz, funk, hip hop absolument délicieux, diversifié, surprenant, dansant qui rendait déjà sacrément bien sur disque et qui prend tout son sens en concert !
https://soundcloud.com/the-herbaliser-1

Suuns – Comme les Horrors, un concert placé un peu tôt en journée, sur une scène un peu trop grande, pour un son tellement sombre, psyché et trippant. Du coup je passe à côté, mais ça ne gâche en rien mon appréciation du groupe.
http://www.deezer.com/fr/artist/517413

U-Roy – Plus divers et plus fun que Lee Scratch Perry, U-Roy a fait le job, toujours sur la grande scène, au soleil et posé par terre, c’était le pied.
http://www.deezer.com/fr/artist/10576

Devendra Banhart – Vingt minutes de retard pour le dandy folk, qui a alterné des morceaux cool issus de son dernier album et des morceaux plus énergiques et électriques pour un set beaucoup trop court et pas vraiment passionnant.
http://www.deezer.com/fr/artist/2689

Anti-Flag – Parce qu’il me fallait au moins un concert de punk. C’était très bien, c’était puissant, avec un public conquis et en bonus une reprise des Clash qui m’est allée droit au cœur. Du punk engagé et sacrément bien joué, que d’mande le peuple.
http://www.anti-flag.com/

Flying Lotus – Il fallait s’approcher un maximum du beatmaker/rappeur américain pour pouvoir apprécier à fond le son qu’il produit et les images qui accompagnaient la musique. Puissant et hypnotisant, avec une fin de set assez monstrueuse. Superbe.
https://soundcloud.com/flyinglotus

Flume – Je ne l’ai entendu qu’une petite demi-heure, parce que la journée fut longue et que je fonctionne sans additifs, mais ça m’a donné envie d’aller écouter plus de morceaux de ce producteur électro australien.
https://soundcloud.com/flume-1

Thee Oh Sees – Où j’ai enfin trouvé ce qu’il y avait de mieux qu’un album des Thee Oh Sees : un concert des Thee Oh Sees. Je suis définitivement dingue du son de ce groupe.
http://www.deezer.com/fr/artist/72314

IAM – Ce moment pas gênant du tout où tes années Skyrock te reviennent en mémoire et où tu te surprends à connaître par coeur certains morceaux d’IAM. Comme les quelques milliers de personnes qui ont bien kiffé leur maman pendant ce set des Marseillais, pendant lequel le son n’était pas terrible, mais peu importe.
http://www.iam.tm.fr/

Balthazar – Magnifique concert du groupe belge, et je pèse mes mots. Maîtrisé d’un bout à l’autre, des morceaux tous meilleurs les uns que les autres. Je ne connaissais qu’un morceau et j’ai donc pris une claque bien méritée.
http://www.balthazarband.be/

The Smashing Pumpkins – C’était nul : deux classiques (« Tonight » et « Bullet… »), une reprise de Bowie ma foi plutôt pas mal, puis une série de morceaux insipides et joués de façon mécanique. Billy Corgan s’empâte son public en pâtit.
http://www.smashingpumpkins.com/

DJ Shadow – On est rarement déçus avec lui, la preuve encore dimanche soir. Une belle façon de rattraper la déception des Pumpkins et de terminer le festival sur une bonne note.
http://www.djshadow.com/

Ajoutez à cela quelques groupes d’électro, dubstep et drum’n’bass non identifiés et assez sympas, ainsi que le flot continu de musique (souvent à chier) qui passait dans les hauts-parleurs du camping, et vous avez la bande-son de mon festival !

DOUR FESTIVAL 2013 by Eddie by Eddie Williamson on Grooveshark

Photo (c) Mathieu Drouet

Reçois tous les nouveaux articles par email

Rejoins les 1000+ abonnés ! Entre ton adresse email, clique sur le bouton, entre le code pour vérifier que t'es pas un robot, puis direction ta boite email pour valider ton abonnement et commencer à recevoir les nouveaux articles publiés (1 à 2 emails par semaine) :


Il y a 2 commentaires.

  1. Tu me diras comment tu peux considérer tonight et bullet comme des classiques des pumpkins et pas cherub rock, zero, ava adore, disarm, 33 et today, joués ce soir là. C’était loin d’être un concert parfait (les reprises d’immigrant song et d’eruption, un son un peu brouillon pour les passages bourrins) mais ils remontent quand même sacrément la pente depuis les concerts infames d’il y a 3-4 ans, j’aime même apprécie certains morceaux récents c’est dire ..

  2. Merci pour cet article . Il est possible de créditer correctement la photo . Merci

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.