Andy McKee – Art Of Motion (2005)

  • 16 août 2008
  • Par Eddie

Andy McKee - Art of Motion (LP) Art of Motion (LP)

par Andy McKee

(CandyRat Records – 2005)

Chef-d'œuvre

« Andy McKee, profession : guitar-hero acoustique »

J’ai beau essayer, je n’arrive pas à me souvenir comment j’ai découvert Andy McKee… Était-ce à la radio ? Impossible. Était-ce en concert ? Impossible, ça m’aurait marquée. Sur Internet alors ? C’est le plus probable car plusieurs de ces vidéos ont dépassé les 5 millions de visionnages. J’ai bataillé pour trouver son album Art of Motion (sorti en 2005) dans les bacs en tout cas, album composé entièrement par cet Américain de 29 ans, surdoué de la guitare acoustique, influencé par des types comme Billy McLaughlin et surtout le grand Don Ross, aux côtés desquels il n’est désormais plus du tout ridicule. Il a d’ailleurs enregistré cette année un album avec ce dernier.

Andy McKee fait du acoustic folk fingerstyle. On dirait une discipline de BMX, mais non c’est bien de la guitare. Pas de médiator, des doigts de folie (pas très grands d’ailleurs) et une présence scénique incroyable, tout ça sans bouger de son tabouret. Si vous n’avez pas l’habitude de voir des instrumentaux de guitare, vous allez sans doute refuser au premier abord de croire qu’il est possible de faire ça avec une seule guitare. Le fait est que sur plusieurs pistes de Art of Motion et de Gates of Gnomeria, l’album qui l’a suivi, vous ne pourrez pas vous empêcher de battre le rythme avec vos pieds, vos doigts, votre tête et que sais-je encore, et sur plusieurs autres vous serez happés en 2 secondes par la mélancolie, l’émotion qu’Andy McKee réussit à transmettre du bout de ses dix doigts.

Andy McKeeBeaucoup de ses fans se sont demandés comment il pouvait composer de telles choses sans être sous l’influence de drogues. En effet Andy McKee est sans doute le plus clean des guitar-heroes (avec peut-être Frank Zappa, qui fumait clope sur clope et avalait des litres de café, mais je crois que c’était les 2 seules drogues qu’il prenait), il est aussi pur que sa musique. Il doit aussi beaucoup à Internet, au buzz qu’il a créé sur les digg-likes, et surtout sur YouTube. Le revers de la médaille étant que ses albums ont été énormément téléchargés sur les sites de torrents. Il s’y est même exprimé en commentaires sur Pirate Bay pour inviter les internautes à aller acheter l’album.

Impressionnant, relaxant, intriguant, unique, innovant, il n’y a vraiment pas assez de mots ! C’est une merveille, un enchantement, et je vais fermer mon dictionnaire des synonymes juste pour vous dire d’aller écouter et voir tout ce que je vous ai mis ci-dessous. En tout cas Art of Motion a été une magnifique découverte pour moi et a sûrement donné envie à bon nombre de gens, et surtout d’internautes, de découvrir d’autres guitaristes acoustiques, subjugués qu’ils étaient par le talent de ce compositeur.

Chef-d'oeuvre

Je vous propose de découvrir les vidéos qui l’ont fait connaître sur YouTube. Je vous conseille d’écouter une première fois en fermant les yeux.

Dans l’ordre : « Art of Motion », « Drifting », « Rylynn », une reprise de « Africa » de Toto qui figure sur l’album Dreamcatcher, « For My Father » et « The Friend I Never Met » pour laquelle il utilise une guitare que je n’avais jamais vue. Enjoy.

Et voilà l’album Art of Motion tel qu’on peut le trouver sur Deezer.

Pour acheter l’album, et ceux qui l’ont suivi ou précédé, cliquez ici.

Il y a 14 commentaires.

  1. Pingback: tapemoi.com

  2. Pingback: www.fuzz.fr

  3. Vieux (c’est le moins qu’on puisses dire) amateur de musique et notamment de guitares en tout genres, je découvre ton blog au travers de ce bel article sur Andy McKee, une des perles de CandyRats Records…
    Bravo, on se régale. Il y a d’autres génies dans ce style et je t’invites à aller taper le tag « air tap » par exemple sur le blog du Grattonaute. Peut être trouveras tu aussi de quoi nourrir ta musicophagie !

  4. Génial, excellent, impressionnant, je ne connaissais pas du tout… j’adore.
    Merci Eddie

  5. In reply to Eddie

    En fait je connais surtout le tapping avec des guitaristes électriques comme les 3 tarés du G3, mais en acoustique, McKee est le premier qui me marque à ce point ! Mais suite à sa découverte, je m’y suis intéressé, notamment à Don Ross, et à d’autres, dont je parlerai sûrement ici :)

  6. In reply to Mon Billet

    Tu remarquera peut-être le n° de l’article : 163, alors que le précédent était 435 ! Andy sera resté longtemps dans mes brouillons.. Et il y en a encore un paquet :p

    (j’vous rassure, y a pas déjà 435 articles, c’est juste le résultat de manipulations diverses et variées)

  7. In reply to tapemoi.com

    Oui. Je ne pensais pas aux G3. Voici quelques « must » de la guitare acoustique dans la lignée de Andy McKee qui pourraient intéresser tes lecteurs et lectrices et tes oreilles bien évidemment ;-) Peut être te sont ils connus, je ne sais pas…

    Dominic Frasca
    Trace Bundy
    Carlos Vamos
    Michael Edge
    Preston Reed
    Antoine Dufour
    Erik Mongrain
    Justin King

    Comme je n’aime pas faire de pub, je ne met pas de liens mais je suis bien évidemment prêt à t’en envoyer par MP à ta demande.

  8. In reply to tapemoi.com

    Tant mieux si tu en as beaucoup d’autres comme ça, en tout cas je ne me lasse pas de ce talentueux McKee.
    Et +1 pour François le grattonaute, moi qui m’était enfin décidé à apprendre la guitare… y’a du boulot!

  9. Superbe, je ne connaissais qu’une seule de ces vidéos sans connaitre le guitariste…

  10. Superbe. Je ne le connais que depuis 15 minutes sur Facebook (j’ai vu une de ses vidéos) et je suis déjà en train de faire le tour des différents sites pour acheter « Art of Motion » !
    (au fait tu n’as pas eu de pb de compatibilité de lecteur en achetant un CD zone US ?)

  11. Petit rectificatif (de la liste ci dessus )à l’attention de François (qui devait etre HS puisqu’il les à oubliés autour de edge…mais à la limite..). c’est donc:

    Michael Hedges

    A mon avis le meilleur d’entre tout ces virtuoses de la 6 corde (ou plus) car totalement genial et précurseur/inventeur de certaines techniques utilisées mais malheuresement decede trop tôt (ce qui peut egalement representer un gage de qualité artistique…)
    Pour ceux qui craquent sur « Art of motion » de McKee je prédis qu’il devrait en etre de même pour les deux premiers Hedges:
    « Aerial boundaries » et « breakfast in the field » (ecoutable sur Deezer par exemple).

Laisser un commentaire


Reçois les nouveautés par email

Rejoins les 1000+ abonnés ! Entre ton adresse email, clique sur le bouton, entre le code pour vérifier que t'es pas un robot, puis direction ta boite email pour valider ton abonnement :