Beach House, onirisme pop

beachhouse.jpg Devotion (LP)

par Beach House

(Carpark – 2008)

Album 4 étoiles

« L’onirisme pop a un nom »

Beach House, c’est de la dream-pop. Un énième dérivé de la pop qui peut s’apparenter à un mélange d’ambient, de space-rock et d’indie-rock, un label appliqué à des groupes comme Sigur Ros ou Dubstar pour ne citer que les plus connus.

Concrètement, Beach House c’est la voix magnifique et légèrement voilée, vaporeuse de Victoria Legrand posée sur une pop délicate et élégante façonnée par le multi-instrumentaliste Alex Scally. Sur scène, Victoria Legrand est à l’orgue (électrique) et Alex Scally à la guitare et au piano, ainsi qu’à d’autres petites choses.

La dream pop est une affaire de nuances, de textures, d’ambiances. Pas de riffs de guitare à la Supergrass dans Devotion, le second album de ce duo de Baltimore. C’est pas non plus du tout Alice au Pays des Merveilles. J’aimerais dire que c’est un album sombre, mais je n’y arrive pas. L’ambiance est différente d’une chanson à l’autre. Victoria Legrand parle de désir, de pertes, de rêves, de fantômes. Préférant des percussions simples, simplistes même, Alex Scally a volontairement porté ses efforts sur la création de mélodies denses. On pense parfois à l’ambiance « pastorale » des Fleet Foxes, le piano est omniprésent. On est happés par les chansons dans les 3 premières secondes, happés par la voix de sirène de Victoria, embarqués dans ses rêves pas vraiment enchantés, bercés par la pop flottante d’Alex Scally.

Même si quelque morceaux sont moins accrocheurs que d’autres, l’album est dense, il n’y a aucun creux, et arrivée à la fin de la 11ème et dernière chanson, on a qu’une envie, c’est de ré-appuyer sur Play, ça si c’est pas le signe d’un grand album, je sais pas ce que c’est ! C’est plus un album automnal qu’estival (il est sorti en février, c’est pas pour rien), mais il fallait absolument que je vous en parle.


Je crois que Victoria Legrand a une des plus belles voix que j’ai entendues, rien que pour ça il faut écouter le premier single extrait de Devotion, qui est aussi ma chanson préférée de l’album : « Gila »

Pas de commentaires

Laisser un commentaire


Reçois les nouveautés par email

Rejoins les 1000+ abonnés ! Entre ton adresse email, clique sur le bouton, entre le code pour vérifier que t'es pas un robot, puis direction ta boite email pour valider ton abonnement :