CAFE TACUBA – Re (1994)

CAFE TACUBA
Re

(Wea, 1994)

par Carlos

Première critique pour présenter les Radiohead « latinos »… Et oui, on les appelle comme ça aux US et ils ont peut-être bien raison.

Pas évident… commencer à écrire une première « critique » pour Le Choix. Je me dis donc que le choix de l’album doit être réfléchi et doit représenter au mieux mes goûts. Certes j’ai choisi un album pas vraiment récent mais qui est toujours d’actualité et qui restera l’un des piliers du rock latino grâce au mélange musical et culturel qu’ils ont réussi comme personne n’aurait pu le faire.

Re, deuxième album des mexicains Café Tacuba, est donc celui qu’on devrait tous écouter au moins une fois dans sa vie afin de faire connaissance avec une musique souvent stéréotypée (et oui, la musique latine ne se résume pas aux mariachis ou la flûte de pan).

En 1994, quand je vivais en Amérique Latine, je me rappelle avoir vu sur MTV – chaîne qui a l’époque n’était pas encore envahie par Ricky Martin et consorts – un clip d’un groupe où le chanteur teints en roux dans un marché qui tenait un poulet dans une main et un couteau dans l’autre, accompagné d’une bande de musiciens pour le moins surprenante… Je me disais qu’ils apportaient quelque chose de neuf et qu’ils méritaient d’être écoutés. Direction donc l’équivalent de la Fnac locale pour acheter au plus vite l’un des albums qui allaient marquer ma vie.

Voici donc Re, un album d’une vingtaine des morceaux qui vont du rock à la musique traditionnelle mexicaine en passant par le métal, le punk ou le boléro, un cocktail proche d’une bombe Molotov. A l’époque Rolling Stone US avait dit que Re pouvait être pour le rock en espagnol l’équivalent du White Album des Beatles.

Re vient donc rompre avec tout ce qu’on a connu en rock hispanophone jusqu’à sa sortie. Heureusement que la créativité de certains peut encore me surprendre. L’art de pouvoir mélanger des rythmes modernes comme le rock ou l’électronique avec la musique traditionnelle latino-américaine et mexicaine est sans doute leur marque de fabrique. Tâche impossible de vouloir les classifier dans un style. Sauf bien sûr si l’on crée sur mesure un nouveau style appelé le café tacuba !

Profondeur, richesse… il y a tant d’adjectifs qui pourraient décrire cet album ! L’album démarre avec « El Aparato » et sincèrement, je me dis que c’est juste inclassable. Café Tacuba, aidé par la production de l’argentin Gustavo Santaolalla, a réussi à trouver l’alchimie parfaite pour fusionner les genres mais également les cultures. La suite de l’album confirme cette thèse.

Difficile également de se dire que le même groupe qui a fait « La Ingrata », premier single de l’album, puisse également nous proposer le morceau de hardcore « El Borrego ». Vous trouverez également des chansons mélancoliques comme « Esa Noche » ou « Pez ». Ceux qui espéraient trouver des morceaux similaires au premier single ont sûrement été déçus. « El Baile y el salon » est également un appel à la danse qui à l’époque est devenu l’un des singles naturels de l’album.

Je me sens chanceux de les avoir vus plusieurs fois en concert à Lima ou Madrid, et j’attends avec impatience leur prochaine tournée européenne pour aller les revoir. En espérant les voir un jour en France, même si je suis sûr qu’un aller-retour Paris > Madrid s’imposera.

Salud y hasta pronto… lectores de Le Choix !

→ Ecouter Re sur Grooveshark

Il y a 4 commentaires.

  1. Sérieusement ?
    Pardon, mais on parle plus de Ska-P que de Radiohead dans ces cas-là !

  2. Tu as moins constructif comme commentaire ? :D

  3. Oui bon alors j’argumente un peu !
    Le son des claviers me rappelle le doux temps des sonneries de portable polyphoniques. C’était bien à l’époque mais j’attends pas vraiment ça sur un disque. En 1994 on faisait bien mieux en studio!
    Ensuite, je suis surtout déçu par la chronique, plus que par la musique. Ce n’est pas du tout mon style, donc passons. Par contre, les comparaisons sont à mon sens un peu malheureuses. Radiohead: pour la musique ? La variété des compositions ? Non, non. Du punk, du métal ? Quelles chansons ? A l’auteur d’argumenter !
    Donc peut-être que ça sonne bien en live, peut-être que Rolling Stones US a aimé, mais ça m’étonne.

    Bon, j’espère que mes prochains messages seront plus enthousiastes. Il sort quand le Dinosaur Jr ? :)

  4. Encore une trouvaille ! « El Aparato » est une tuerie.
    Maintenant, les « Radiohead Latinos » !?!!!??………… Le titre « Eres », sirupeux à souhait, fait plutôt penser à Ricky Martin !
    Merci pour ces découvertes.

Laisser un commentaire


Reçois les nouveautés par email

Rejoins les 1000+ abonnés ! Entre ton adresse email, clique sur le bouton, entre le code pour vérifier que t'es pas un robot, puis direction ta boite email pour valider ton abonnement :