Guns ‘N’ Roses – Appetite For Destruction (1987)

Chronique

Guns 'N' Roses - Appetite For Destruction Appetite For Destruction

par Guns ‘N’ Roses

Geffen – 1987

5 étoiles

Site | MySpace | Acheter

 

Longtemps j’ai complètement occulté l’existence des Guns ‘N’ Roses, je les plaçais plus ou moins inconsciemment aux côtés de Bon Jovi – oui je sais, honte sur moi, mais ça arrive – et suis donc longtemps passée à côté de cette fantastique tuerie. J’ai récemment remis la main sur Appetite For Destruction et il faut bien avouer que la tracklist fait penser à un best-of, tant il y a de titres devenus quasi-instantanément cultes.

Ah, j’ai aussi oublié de vous dire qu’il s’agit du premier album du groupe. Vous comprenez l’excitation de certains, et de certaines…, lors de l’émergence d’un groupe de rock, on est véritablement obsédés par la possibilité de passer à côté d’un de ces groupes à côté desquels sont passés des tas de gens à l’époque de la sortie de leur premier disque et qui aujourd’hui sont cultissimes. Ce ne fut pas le cas pour Appetite For Destruction qui s’est vendu à plus de 28 millions d’exemplaires et est arrivé en tête de tout un tas de charts très rapidement. Les raisons sont multiples et équivalentes.

D’abord, le style. À la base, un mélange de heavy-metal et de blues-rock, comme Led Zeppelin, auquel les Guns ajoute une pincée de punk et une grosse louche de hard-rock bien léché, prompt à faire secouer frénétiquement n’importe quelle tête de cette planète, et des autres. Je crois ne pas prendre trop de risques en disant que les Guns ‘N’ Roses est le groupe ayant fait le plus évolué le hard-rock. Appetite For Destruction est une véritable mine d’idées, et n’est pas du tout l’oeuvre d’un seul homme, il suffit pour s’en rendre compte de jeter un coup d’oeil aux crédits pour voir que plusieurs chansons sont attribués à McKagan (basse) et/ou Stradlin (guitare). Slash se contentant de s’imposer en 3 pistes comme le grand guitar-hero de la fin des années 80 et du début des années 90 avec des solos qui procurent des vagues d’émotions à peu près à chaque fois, et qui lui valent toujours aujourd’hui d’être vénéré tel un Jimmy Page.

Les ressemblances avec Led Zeppelin sont d’ailleurs nombreuses. Un groupe composé d’individualités toutes extrêmement douées, un guitar-hero, une voix supersonique, celle d’Axl Rose, véritable boule d’énergie sur scène – c’est un peu le Mick Jagger du hard-rock si vous aimez les comparaisons – et possédant une voix reconnaissable entre toutes. Son écriture se distingue également des autres « plumes » du hard-rock, il sait se montrer vulnérable sur « Sweet Child O’ Mine », et la plupart des paroles sentent le vécu ce qui rajoute à la puissance de titres comme « Mr. Brownstone », véritable ode à l’héroïne, ou « Paradise City ». L’album ne perd jamais en intensité et en puissance, c’est une bombe électrique du début à la fin, ponctuée par plusieurs des plus grands classiques du rock (« Welcome to the Jungle », « Nightrain », « Paradise City ») pour se terminer sur le gigantesque « Rocket Queen ».

Bon, il est difficile d’utiliser le terme de « perfection » en musique, mais cet album est ce qui se rapproche le plus de l’album de hard-rock parfait. Beaucoup se sont pris leur première claque musicale avec cet album – pas moi, j’étais même pas née ! -, il a été une inspiration qu’on a encore du mal à apprécier aujourd’hui !

Pur et immense moment de plaisir !

Votre avis sur ce disque ?
[ratings] 

Le nouvel album, Chinese Democracy, pourrait sortir avant l’année prochaine – tout comme il aurait pu sortir il y a 10 ans vous m’direz – mais comme vous le savez sûrement si vous êtes fan, des titres ont « fuité » sur la Toile pendant quelques jours. Devinez qui était là pour se jeter dessus et vous en parler un par un ?

 

Reçois tous les nouveaux articles par email

Rejoins les 1000+ abonnés ! Entre ton adresse email, clique sur le bouton, entre le code pour vérifier que t'es pas un robot, puis direction ta boite email pour valider ton abonnement et commencer à recevoir les nouveaux articles publiés (1 à 2 emails par semaine) :


Il y a 7 commentaires.

  1. Pingback: tapemoi.com

  2. Les Guns et Bon Jovi…
    brrrr !

    T’as de la chance que j’aime bien ton blog, sinon je me serais mis en colère ! :-D

    Welcooooome to the Juuuuuungle !

  3. Tout simplement le plus grand disque de rock n’ roll de tous les temps, yeaahhhhhhhhh !

    http://davidbenard.free.fr/index.php/2007/08/13/les-20-ans-dappetite-for-destruction/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

hello