No Age, une cacophonie harmonieuse

noage_abbeybraden.jpgOn part maintenant à Los Angeles avec No Age qui a sorti le mois dernier leur 3ème album digne de ce nom (LP, Long Playing album, pour les anglophiles) intitulé Nouns.

L’histoire de ce duo est assez originale : ils font partie d’un collectif de groupes se produisant sur la scène new-yorkaise « The Smell ». A l’ère d’Internet, de la globalisation musicale, de MySpace etc.., l’existence d’un petit collectif underground d’une telle qualité est assez remarquable. Avant de rejoindre le label de Seattle Sub Pop (le même que les Fleet Foxes), ils avaient envoyé 5 EP (Extended Play, des « mini-albums ») à 5 maisons de disques différentes avec 5 pochettes différentes avec au dos de chacune une lettre. Rassemblées, les lettres formaient le nom No Age. Autant vous dire que ces deux Américains ont du culot et une bonne dose de fantaisie!

Les 5 EP ont été ensuite rassemblé dans un album intitulé Weirdo Rippers, plus expérimental que Nouns, moins accessible également, qui a été porté aux nues par les critiques. Voilà mes deux préférées de l’album : « Dead Plan », très punk, et « Escarpment », très ambient-bruyante, si vous voyez ce que j’veux dire :

J’ai mis No Age dans la catégorie Experimental Rock tout simplement parce que je ne sais pas dans quelle catégorie les mettre. C’est bruyant, cacophonique, mais c’est pas vraiment du punk (même si les sites américains consacrés au punk les adorent et que le duo cite les Ramones comme influence). Les guitares sont ultra-présentes, mais c’est pas du hard-rock (carrément pas, même). Comment je fais moi ??

98420_thumb.jpgEn écoutant leur nouvel album Nouns on se demande comment 2 types arrivent à faire autant de bruit tout en réussissant à produire une telle harmonie. Je n’arrive pas à imaginer comment se sont déroulées les séances d’enregistrement dans le petit studio de Los Angeles où ils ont enregisrer le 3ème opus. Dean Spunt est à la fois au chant et à la batterie (ce qui n’est pas banal et il faut saluer sa performance puisque les paroles sont tout à fait compréhensible, ce n’est pas un immonde baragouinement, sur l’album en tout cas, même si elle est parfois distordue) et Randy Randall (dont le nom n’est pas banal non plus) à la guitare. Le moins qu’on puisse dire c’est que ces deux-là envoient le bois du début à la fin de l’album. Ils relâchent rarement le rythme, si ce n’est pour quelques passages mélodiques étranges et urbains. Leurs concerts doivent être tout simplement géniaux !

Aucune chanson ne se ressemble. Elles sont à la fois éxubérantes, cacophoniques (c’est vraiment le mot qui définit l’album), psychédéliques mais elles forment un album complet, incroyablement original, les riffs de guitare sont imparables, bref, c’est un album de rock tout ce qu’il y de plus jouissif. Pour se remettre du pessimisme du dernier Death Cab For Cutie dont je vous parlais hier, c’est parfait ! No Age un groupe né de l’underground de Seattle dont on devrait vite entendre parler en Europe et qui pourrait très bien devenir culte. A suivre, donc.

8,5/10

Comme il n’y a pas moyen de trouver une vidéo avec un son correct et où l’on entende la voix de Dean Spunt, voilà, dans l’ordre, « Eraser » et « Here Should Be My Home »:

Plusieurs chansons de Nouns sont en outre écoutables sur le MySpace du groupe. Il y a aussi plusieurs vidéos, mais le son est vraiment pas terrible.

No Age sera en concert en France le 10 août lors du Festival des Nuits Secrètes à Aulnoye-Aymeries (c’est dans le Nord, à 1h de Lille et 2h de Paris). Le festival a de la gueule puisque que sont de la fête : Alain Bashung, Jamie Lidell, Girls in Hawaii, Camille, Sébastien Tellier, Tiken Jah Fakoly pour ne citer que les plus connus. Je vous reparler sûrement de Tiken Jah Fakoly, un des meilleurs artistes reggae depuis quelques années.

Pour télécharger légalement l’album Nouns, direction l’Itunes Music Store.

Pour l’acheter (légalement aussi) au meilleur prix, c’est sûr Amazon (lien direct)

Pour être complète, je vous signale aussi leur blog qui contient des tas de photos de leurs tournées.

J’ai parcouru la blogosphère ces derniers jours et je suis tombée sur ce blog, Pop Revue Express, qui a la même démarche que le mien. Comme il n’y a aucun lien pour contacter le/la responsable, je lui fais de la pub, peut-être mon appel sera-t-il entendu !

Reçois tous les nouveaux articles par email

Rejoins les 1000+ abonnés ! Entre ton adresse email, clique sur le bouton, entre le code pour vérifier que t'es pas un robot, puis direction ta boite email pour valider ton abonnement et commencer à recevoir les nouveaux articles publiés (1 à 2 emails par semaine) :


Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.