Ween – Chocolate Cheese (1994)

Chocolate Cheese (1994)Chocolate Cheese

par Ween

Album 4 étoiles
Sortie : 27 septembre 1994
Label : Elektra
Stéréotypes : Pop-Rock, Humour
Liens : SiteMySpaceEcouterTélécharger

Ween, c’est un groupe de clowns. Bon en même temps, avec une pochette d’album pareille, vous aviez dû le deviner avant de lire ces lignes. Un coup d’oeil à la tracklist suffit également à se faire une idée du contenu des paroles : « Don’t Shit Where You Eat », « The H.I.V. Song », « MIster Would You Please Help My Pony », « Baby Bitch » ou le très fin « I Can’t Put My Finger on It » (à moins que ce ne soit moi qui ait l’esprit mal tourné, mais ça m’étonnerait) …

Mais Dean et Gene Ween (ils ne sont pas frères, et ce ne sont pas leurs vrais noms de toute manière) sont d’abord des petits génies musicaux. C’est album est incroyablement bon ! Ils sont toujours restés plus ou moins en dehors de tous charts et sont encore aujourd’hui très peu connus. Spike Jonze avait quand même réalisé le clip de « Freedom of ’76 » à l’époque (introuvable d’ailleurs). Et puis une pochette pareille avait dû faire frétiller pas mal de badauds de bacs à musique à l’époque.

Bon alors, concrètement, les « frères » Ween font partie des nombreux fils spirituels de Frank Zappa, avec leur sens de l’humour un peu tordu et parfois très, très noir comme sur « Spinal Meningitis (Got Me Down) » qui est assez glauque dans le genre. Mais comme Zappa, ces deux Américains (qui s’appellent en réalité Aaron Freeman et Mickey Melchiondo) ne s’arrêtent pas au politiquement incorrect de leurs paroles, et proposent bien plus que cela.

« Take Me Waway », qui ouvre le disque, est un bon vieux rock’n’roll de derrière les fagots, imparable. « Voodoo Lady » est un morceau de funk afro-caribéen hilarant mais surtout super addictif ! Ils s’essayent avec succès à la soul avec « Freedom of ’76 », sans jamais tomber dans la parodie. Voilà ce qui m’a le plus étonné en fait : je m’attendais à des clowns débitant des trucs plus ou moins drôles sur de la musique pourrave.

Ah non, ce qui m’a le plus étonné c’est « A Tear for Eddie ». Bon, déjà, le titre. Ensuite parce qu’il s’agit en fait d’un hommage à Eddie Hazel, le guitariste de Parliament/Funkadelic, qui est un de mes guitaristes préférés, décédé en 1992. Et pour finir parce que c’est FOUTREMENT BON. Ok, il y a quand même 16 pistes, donc quelques unes sont moins inspirées que d’autres (« Candi », « Buenas Tardes Amigos »). Ce sont quand même des chansons humoristiques, et toutes les blagues ne sont pas drôles (sauf à partir d’un certain taux d’alcool dans le sang, mais c’est une autre histoire).

Dean et Gene jouent de la plupart des instruments, utilisant une boîte à rythmes et bidouillant pendant des jours dans leurs piaules avec leurs guitares et tout les instruments qu’ils ont pu récupérer ici et là. Chocolate & Cheese est le premier album pour lequel ils ont pu utiliser un studio d’enregistrement professionnel. Et le résultat est impressionnant.

On peut leur reprocher de ne rien inventer. « On » peut-être, mais pas moi. Ils donnent une autre dimension à tous les styles qu’ils abordent, et bon sang ils en abordent un bon paquet. En fait, ils en abordent un quasiment à chaque chanson, ce qui rend l’écoute du disque très surprenante, très agréable, comme un bon film comique à vrai dire. Ils ne se répètent jamais, n’ont apparemment aucune limite (« Spinal Meningitis » déjà citée, mais aussi la joyeuse « H.I.V. Song », d’un mauvais goût absolument délicieux). Si vous riez aux blagues de Guillon sur l’Airbus, ou si vous êtes un(e) desprogien(ne) de première bourre, vous saurez sûrement apprécier l’humour de Ween. Ils prennent les choses les plus sérieuses au 45ème degré, et les moins sérieuses avec… eh bien écoutez « Don’t Shit Where You Eat », ça se passe de mots.

Ce serait vraiment dommage de passer à côté de ce disque, un vrai bon moment et sûrement le meilleur album du duo. Essayez de vous le procurer en vinyle, la pochette est quand même superbe, non ?

Si vous aimez les groupes de rock/folk/pop/etc aux paroles humoristiques, alors jettez-vous sur ce disque.

Il y a 2 commentaires.

  1. Bravo Eddie ! Mais tu m’as devancé… Moi qui voulait remettre ce disque intemporel à l’honneur.

    Pour info c’est le disque préféré du meilleur disquaire de Bordeaux (du Monde) qui a pourtant quelques milliers de disques, c’est pour dire… Avec tatouage de Ween sur le bras et tout et tout… Il a d’ailleurs organisé récemment une expo dans le shop sur Ween avec de nombreuses affiches originales et créations persos, c’était chouette.

    A+
    Ju

  2. Pingback: Le Choix : Ween – Freedom of ’76 (live TV)

Laisser un commentaire


Reçois les nouveautés par email

Rejoins les 1000+ abonnés ! Entre ton adresse email, clique sur le bouton, entre le code pour vérifier que t'es pas un robot, puis direction ta boite email pour valider ton abonnement :