Herbie Hancock – Chameleon (live)

Vidéoh!

Le grand Herbie Hancock aux commandes de ses pianos avec « Chameleon », enregistrée en live en 1975 à San Francisco. Ce bonhomme a joué dans le Miles Davis Quintet et réussit à produire une musique très accessible, funky, disco même parfois… Personnellement je peux l’écouter sans arrêt pendant des heures :-)

Combien d’étoiles pour cette vidéo ?
[ratings]

Reçois tous les nouveaux articles par email

Rejoins les 1000+ abonnés ! Entre ton adresse email, clique sur le bouton, entre le code pour vérifier que t'es pas un robot, puis direction ta boite email pour valider ton abonnement et commencer à recevoir les nouveaux articles publiés (1 à 2 emails par semaine) :


Il y a 2 commentaires.

  1. Aïe Aïe Aïe, on est bon là, un « classique » de ma bonne musique. Rien d’autres à dire, j’aime, j’approuve, j’accepte, je vénère… Thrust et Head Hunters : deux albums à écouter, avant de mourir con.

  2. Du « classic shit » comme disent les jeunes. :)

    La période Head Hunters de Herbie est passionnante car elle marque la fusion ultime de Jazz et de Funk. A l’image du mentor Miles Davis, Herbie tente d découvrir de nouveau horizons, différents du Jazz et cette épriode là symbolise ce tournant.

    Outre les analyses, c’est avant tout du très gros son, « Chameleon » fout une énorme claque, c’est d’une efficacité et d’un groove vraiment décoiffant.

    De toutes les aventures de Herbie, c’est bien celle-ci qui est la plus excitante (même si il y a vraiment « à boire et à manger » pour tout le monde tout le long de sa carrière).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

hello