Cold Wave

Album, Electronique, Rock, Trip Hop | Critique de « Fever Ray » (2009), par Fever Ray

Il y a un consensus sur ce disque. Tout le monde est d’accord pour le qualifier de « bizarre ». Ce genre de consensus mou a de quoi faire peur à la première écoute du premier album solo de Karin Dreijer Andersson, moitié du duo suédois The Knife. Ce dernier s’était fait connaître avec Silent Shout (2006), de l’électropop dansante et répétitive qui avait fait mouiller des culottes à Pitchfork et que j’avais particulièrement détesté. Soit vous entriez dans le trip et c’était l’album de l’année, soit vous restiez sur le bas-côté de la route, interloquée. La même situation se présente avec Fever Ray, premier album de la dame bizarre, sauf que cette fois, je pense avoir acquis ce qui était nécessaire pour accrocher le ‘bon’ wagon.

Album, Culte | The Cure – Disintegration (1989)

J’étais un peu jeune entre 1989 et 1995 donc je ne peux pas dire un truc du genre « Aaaah, on a tous eu envie d’avoir la même coupe de cheveux que Robert Smith », mais je peux quand même vous dire que j’ai un poster du même Robert Smith dans la chambre de la maison familiale depuis environ 5 ans – celui avec écrit « Why Can’t I Be You » – et que NON je n’ai jamais eu envie d’avoir la même coupe de cheveux qu’on croirait tout droite sortie d’un film de Tim Burton.



Reçois les nouveautés par email

Rejoins les 1000+ abonnés ! Entre ton adresse email, clique sur le bouton, entre le code pour vérifier que t'es pas un robot, puis direction ta boite email pour valider ton abonnement :