Album

Album, Folk, Pop | Critique de « Mrs Jones’ Cookies » (2011) de The Sandwitches

Les filles de The Sandwitches me font penser à celles de CocoRosie, complètement à l’aise dans leur étrangeté. Celle des Sandwitches est moins pan-dans-ta-face-je-me-colle-des-moustaches-bleues, il faut gratter un peu la surface pour s’en rendre compte. Prenez « In the Garden », le morceau d’ouverture de leur second album, et dites-moi que vous n’avez pas l’impression de flotter dans une énigmatique et confortable brume. Mauve, la brume. Ou alors ce sont l’effet de mes antibiotiques. Bref. Lire la suite…

Album, Folk, Pop, Rock | Critique de « Diaper Island » (2011) de Chad Vangaalen

J’essaye de ne pas aller voir ce que les autres ont écrit à propos d’un album dont je veux parler, car souvent je trouve leurs critiques pleines de bons arguments et il est trop tentant de se contenter de reprendre leurs idées, reformulées à ma manière. C’est comme au lycée, quand tu as un devoir maison à faire et que tu trouves un truc tout fait sur le web, c’est difficile de ne pas choisir la solution de facilité ! J’suis allée voir plusieurs critiques de ce Diaper Island et j’ai trouvé qu’elles se ressemblaient toutes. Un peu comme en politique, on dirait qu’il y a des éléments de langage sur lesquels tous les membres d’un parti se sont mis d’accord. Et si je n’étais pas allée voir ce que les autres ont écrit, je serais sûrement tombée dans le même piège, j’suis pas l’exception. Lire la suite…

Album, Rock | Critique de « Mazes » (2011) de Moon Duo

Votre nouveau fix de rock psychédélique ! L’album débute et se termine avec deux imposants riffs de garage rock, avec, entre les deux, huit morceaux plus accrocheurs les uns que les autres. Le groupe s’appelle Moon Duo, il est composé de Erik Johnson à la guitare (la barbe de Wooden Shjips) et sa meilleure moitié Sanae Yamada au clavier et autres machines, tous deux originaires de San Francisco. Mazes est leur tout premier album, qui fut précédé de quelques EPs de bon augure. Lire la suite…

Album, Electronique, Pop | Critique de « Tomboy » (2011) de Panda Bear

Tomboy est le quatrième album de Noah Lennox, alias Panda Bear. C’est un des membres fondateurs d’Animal Collective, un groupe tellement connoté « hype » que je me sens obligée de prévenir mes amis dès que je leur en parle : « C’est génial, mais si vous écoutez ça trop fort dans le bus, on va vous prendre pour un hipster, j’vous préviens. » La plupart d’entre eux n’ont aucune idée de ce qu’est un hipster (« quelqu’un qui a tout le temps le hoquet ? »), du coup ça n’a pas un grand impact sur eux. Comme souvent, il n’a fallu qu’une écoute pour me convaincre de vous parler de ce disque. Lire la suite…

Album, Soul | Critique de « Pickin’ Up the Pieces » (2011) de Fitz and the Tantrums

Je ne devrais pas aimer ce disque. J’suis la première à critiquer un album parce qu’il me fait penser à tel ou tel artiste. D’ailleurs vous devez tous avoir dans votre entourage quelqu’un qui connaît plus de groupes que vous et qui se plaît à vous le rappeler (j’essaye de pas être celle-là, mais c’est dur !). Dans le cas de Fitz & The Tantrums ce serait très facile de dire qu’il ne s’agit que d’une resucée des Temptations, Hall & Oates, The Supremes voire The Shirelles, etc. Mais on ne parle pas de revival pour rien. De la même manière que Sharon Jones & The Dap Kings, Amy Winehouse ou Mark Ronson, Fitz & The Tantrums sont là pour passer un coup de lingette St-Marc sur la soul et le funk. Lire la suite…

Album, Rock | Critique de « We Are the Champions » (2011) de JEFF the Brotherhood

La photo ci-dessus résume un peu tout. Vous avez déjà deviné que c’est du rock, et pas du rock gentillet, mais du punk-rock qui fait décoller le guitariste au-dessus d’une foule de 40 personnes lors d’un concert dans un appartement quelque part en Philadelphie. C’est JEFF the Brotherhood, deux types que je situerai quelque part entre les Ramones et AC/DC, avec un petit quelque chose de Ween. Ils déchirent tout, je les adore. Lire la suite…

Album, Pop | Critique de « Love and Nature » (2011) de Le Corps Mince de Françoise

Il paraît que ces Finlandaises avaient pas mal fait parler d’elles en 2007, à peu près à l’époque où je commençais à m’intéresser sérieusement à ce qui se faisait au 21ème siècle et je suis passée à côté, probablement trop léger pour moi. Et puis voilà, quatre ans après, un album sort fin février et… je repasse à côté. Il faut croire que les bons albums de pop font tout pour m’éviter ! En même temps leur maison de disque a un peu foiré, faire sortir une telle friandise pop en plein hiver… Lire la suite

Album | Critique de « Nine Types of Light » (2011) de TV on the Radio

Quatre albums et autant de succès critiques, la dernière livraison de TV on the Radio est plus qu’attendue. Comme à chaque fois avec les albums dont je guette la sortie (enfin dans le cas des blogueurs et journalistes musicaux ce serait plutôt la fuite chez un dealer de zip), je ne sais pas quoi faire. J’ai envie d’être surprise, j’ai envie de ne pas être déçue, je ne sais pas quoi faire. Ce disque et celui des Kills, deux des plus attendus de l’année se sont égrénés, extrait par extrait, officiel ou officieux, et pour les deux je me suis forcée à ne pas les écouter. Lire la suite…

Album, Rock | Critique de « GB City » (2011) de Bass Drum of Death

Voilà, ça c’est ma came. Je ne peux pas dire du mal de cet album, et de toute façon, le seul reproche qu’un critique (qui n’aurait visiblement jamais pris son pied sur Fun House des Stooges) pourrait faire à ce disque serait de dire qu’il n’est pas vraiment original dans l’genre et qu’il a tout l’air d’avoir été enregistré dans une cave pourrie du Mississippi et je lui répondrai : c’est le cas ! Lire la suite…

Album, Rock | Critique de « Guider » (2011) de Disappears

Le premier album des Chicagoans de Disappears empruntait autant au krautrock qu’au psychédélique du Velvet Underground, avec ses morceaux courts, répétitifs et mélodiques. Avec du fuzz et de la réverb’ dans tous les sens, ils ont réussi à créer sur Lux (2010) un son bien distinctif, mais je reprochais à ce disque de ne pas aller plus loin. Bon album, excellent premier morceau, mais rien de plus si ce n’est une promesse, celle que le prochain album irait plus loin. Guider ne répond pas entièrement à mes attentes, mais restera dans ma mémoire. Lire la suite…



Reçois les nouveautés par email

Rejoins les 1000+ abonnés ! Entre ton adresse email, clique sur le bouton, entre le code pour vérifier que t'es pas un robot, puis direction ta boite email pour valider ton abonnement :