Experimental Rock

Album, Rock | Critique de « Hello Paradise » (2011) de Celebration

Ouais, un album à concept ! Je n’aime pas les albums à concept. Je n’y comprends jamais rien. Bon, j’exagère, mais ce qui m’embête avec ce genre de disques, c’est que je suis la plupart du temps au courant que c’en est un, donc je me sens obligée d’essayer de comprendre toutes les paroles et ça va à l’encontre du plaisir simple de l’écoute. Je mets ensuite un moment à apprécier le disque pour ce qu’il est. Dans le cas de Hello Paradise ce n’était pas un problème puisque je n’ai eu vent du concept qu’après avoir décidé de vous en toucher deux mots. « Ignorance is bliss », comme ils disent. Lire la suite…

Album, Rock | Critique de « 1000 Mille » (2010) de Cheveu

Réussira-t-elle à écrire sa chronique sans se laisser tenter par un jeu de mots arthur-esque sur le nom du groupe ? Cheveu est français, et c’est important de le souligner. « Impossible Is Not French » dit le titre du quatrième morceau du troisième album du trio bordelais. Eh bah j’peux vous dire qu’un groupe pareil, j’aurais pas cru il y a deux ans que la France en avait en gestation. À cette époque était sorti Cheveu, qui invoquait aussi bien les Black Lips que Man Man, deux de mes groupes préférés, pourquoi pas Père Ubu, avec lesquels ils ont faits des concerts. Entre-temps, Cheveau, un album carrément psyché avec notamment « Kador du Porno » dont j’vous avais parlé ici à sa sortie. Et voici donc 1000, sorti début décembre chez Born Bad Records. Lire la suite…

Album, Culte, Rock | The Jimi Hendrix Experience – Electric Ladyland (1968)

Troisième et dernier album studio de Jimi Hendrix et de l’Experience (en 1970 sortira l’album live Band of Gypsys, avec l’autorisation de Jimi), ce disque est aussi le sommet ultime du plus grand guitariste électrique de l’Histoire. Jimi y est batteur, bassiste, guitariste, producteur, chanteur, parolier… Il y joue même du kazoo sur « Crosstown Traffic ». Pendant les nombreuses séances d’enregistrement d’Electric Ladyland, Jimi a tout fait exactement comme il l’entendait, poussant jusqu’au bout ses idées et son perfectionnisme pour nous offrir un double-album tout simplement extraordinaire.

Album, Culte, Rock | Pink Floyd – The Dark Side of the Moon (1973)

Avant tout félicitations à Nicolas B. qui va recevoir dans sa boîte aux lettres le vinyle de cet album, le huitième du groupe anglais de rock expérimental Pink Floyd, sorti en 1973. « There is no dark side of the moon, really… matter of fact it’s all dark », voilà la phrase qui sortit de la bouche du concierge des studios d’Abbey Road, où l’album a été enregistré. Les membres de Pink Floyd avaient en effet placé des cartes où étaient inscrites des questions à caractère métaphysique ou euh… bizarre, et tous ceux qui y travaillaient devaient en retourner une et répondre à la question. Voilà une anecdote à sortir au milieu d’un dîner, et qui aide une critique quand elle ne sait pas comment commencer son papier.

Album, Rock | Retour sur « Merriweather Post Pavilion » (2009) par Animal Collective

J’ai déjà peur de ne pas savoir trop quoi raconter d’intéressant en chroniquant un disque d’un groupe dont j’ai déjà parlé, alors faire une chronique sur un album que j’ai déjà chroniqué, en voila une idée saugrenue. Seulement voila, écrire dans un blog dont j’m’occupe seule m’offre le luxe de parler de ce que je veux, autant de fois que je veux, aussi longuement que je veux. Attention, digressions..

Album, Electronique, Rock, Trip Hop | Critique de « Fever Ray » (2009), par Fever Ray

Il y a un consensus sur ce disque. Tout le monde est d’accord pour le qualifier de « bizarre ». Ce genre de consensus mou a de quoi faire peur à la première écoute du premier album solo de Karin Dreijer Andersson, moitié du duo suédois The Knife. Ce dernier s’était fait connaître avec Silent Shout (2006), de l’électropop dansante et répétitive qui avait fait mouiller des culottes à Pitchfork et que j’avais particulièrement détesté. Soit vous entriez dans le trip et c’était l’album de l’année, soit vous restiez sur le bas-côté de la route, interloquée. La même situation se présente avec Fever Ray, premier album de la dame bizarre, sauf que cette fois, je pense avoir acquis ce qui était nécessaire pour accrocher le ‘bon’ wagon.

Album, Rock | Critique de « 200 Million Thousand » (2009), par les Black Lips

Les Black Lips me font rire. C’est aussi simple que ça, et c’est la raison principale pour laquelle je les adore et que je ne pourrais jamais dire du mal d’eux, même si ce serait assez facile. J’aime qu’on me fasse rire, j’aime encore plus qu’on me fasse rire en musique, et j’aime pas du tout descendre des groupes par facilité, donc il fallait que je vous dise un mot ou deux de 200 Million Thousand (sortie européenne le 16 mars), le 5ème (déjà!) opus des Lèvres Noires, ce groupe américain autoproclamé « flower punk ».

Album, Pop, Rock | Critique de « Two Suns » (2009) par Bat for Lashes

La pochette n’était pas très engageante (j’ai un mauvais rapport avec les bougies et les ambiances gothico-mystiques), mais j’y suis tout de même allée, poussée par la curiosité. Bat for Lashes est le pseudonyme de Natasha Khan, une Anglaise de 29 ans aux origines pakistanaises (par son papa), qui produit de la musique… alternative. J’ai jamais trop compris ce terme (comme la plupart des catégories dans lesquelles on place les artistes d’ailleurs) même si pour le coup je peux comprendre son utilisation : la musique de Bat for Lashes s’aventure allègrement dans tous les styles, Khan s’étant déjà attirée des comparaisons flatteuses avec des artistes comme Björk ou PJ Harvey, des artistes défricheuses et complètement à l’écart des modes. Sachant tout cela, c’est un mélange d’excitation et d’appréhension qui domine avant de découvrir Two Suns, le second album de la jolie Anglaise.



Reçois tous les nouveaux articles par email

Rejoins les 1000+ abonnés ! Entre ton adresse email, clique sur le bouton, entre le code pour vérifier que t'es pas un robot, puis direction ta boite email pour valider ton abonnement et commencer à recevoir les nouveaux articles publiés (1 à 2 emails par semaine) :