Garage Rock

DEATH BY UNGA BUNGA – Pineapple Pizza (2016)

Rock | THEE OH SEES – « Web »

Les Thee Oh Sees ne sont pas morts ! Après l’annonce d’un hiatus, je m’attendais au pire, mais il s’agissait en réalité d’une pause de leurs concerts (même s’ils sont quand même passés à Paris en plein milieu de ce hiatus, ils ne savent vraiment pas s’arrêter), et les revoici … voir le reste >>

Album, Rock | THEE OH SEES – Carrion Crawler / The Dream (2011)

Je vous ai gardé le meilleur pour la fin. C’est Noël, offrez-vous mon album préféré de l’année, par un groupe californien qui joue désormais dans le cours des très grands du rock. San Francisco en a pondu des groupes rock incroyables, et Thee Oh Sees en fait définitivement partie. C’est une machine de guerre, un monstre à 5 membres mené par un grand malade génial nommé John Dwyer, maître de cérémonie d’une orgie rock’n’roll violente et psychédélique à consommer de préférence en concert mais qui miraculeusement garde tout son attrait sur disque.

Album, Rock | Critique de « The Black Belles » (2011) par The Black Belles

Cet album est une friandise garage-rock. Je ne vois pas d’autre métaphore. C’est une petite demi-heure de rock sauvage, par quatre jolies filles aux chapeaux de sorcières, produit, ou plutôt propulsé par Jack White (le papa des White Stripes, Dead Weather, Raconteurs), inspiré par le rock des sixties, rempli de riffs de guitare et de piano simples et efficaces.

Album, Rock | Critique de « GB City » (2011) de Bass Drum of Death

Voilà, ça c’est ma came. Je ne peux pas dire du mal de cet album, et de toute façon, le seul reproche qu’un critique (qui n’aurait visiblement jamais pris son pied sur Fun House des Stooges) pourrait faire à ce disque serait de dire qu’il n’est pas vraiment original dans l’genre et qu’il a tout l’air d’avoir été enregistré dans une cave pourrie du Mississippi et je lui répondrai : c’est le cas ! Lire la suite…

Album, Rock | Critique de « 1000 Mille » (2010) de Cheveu

Réussira-t-elle à écrire sa chronique sans se laisser tenter par un jeu de mots arthur-esque sur le nom du groupe ? Cheveu est français, et c’est important de le souligner. « Impossible Is Not French » dit le titre du quatrième morceau du troisième album du trio bordelais. Eh bah j’peux vous dire qu’un groupe pareil, j’aurais pas cru il y a deux ans que la France en avait en gestation. À cette époque était sorti Cheveu, qui invoquait aussi bien les Black Lips que Man Man, deux de mes groupes préférés, pourquoi pas Père Ubu, avec lesquels ils ont faits des concerts. Entre-temps, Cheveau, un album carrément psyché avec notamment « Kador du Porno » dont j’vous avais parlé ici à sa sortie. Et voici donc 1000, sorti début décembre chez Born Bad Records. Lire la suite…

Album, Pop, Rock | Critique de « Unitopians » (2010) de Wombs

Le deuxième album de Wombs est pour le moment le meilleur album sorti de l’underground blogosphérico-hype sur lequel je suis tombée. Le groupe a la chance d’avoir derrière les futs le batteur de Cloud Nothings qui ont réussi à se faire un nom. Ce n’est pas encore le cas pour Wombs. Même en ayant mis leur album en téléchargement gratuit, j’ai trouvé peu de gens qui en parlent et je trouve ça bien dommage. « They like getting loud, then quiet, then loud » annonce leur MySpace. Personnellement, ça m’a suffit pour que je télécharge leur disque. Ah, et la pochette m’a intriguée aussi. Il m’en faut peu. Lire la suite…



Reçois les nouveautés par email

Rejoins les 1000+ abonnés ! Entre ton adresse email, clique sur le bouton, entre le code pour vérifier que t'es pas un robot, puis direction ta boite email pour valider ton abonnement :