USA

Album, Culte, Rock | The Velvet Underground – The Velvet Underground and Nico (1967)

La plupart du temps, j’essaye de ne pas trop vous emmerder avec des dates et des recentrages historiques, mais avec le « banana album » du Velvet Underground et de Nico, ça me semble indispensable. Pour comprendre un minimum pourquoi un album a pu avoir un tel impact et devenir si immensément culte, il faut voir dans quel contexte il est apparu, en quoi il a mis sur le cul une génération, en quoi, s’il n’était pas apparu, il n’y aurait eu ni punk, ni new-wave, sans lequel il n’y aurait pas eu ni les Ramones ni Jesus & Mary Chain, etc. Vous l’avez compris, le premier album de la bande de Lou Reed est un monument de cultitude, musicalement, visuellement, dans les paroles, et dans à peu près tout ce qui l’entoure à vrai dire.

Album, Electronique, Pop, Rock | Critique de « Merriweather Post Pavilion » (2009) par Animal Collective

Le genre d’album que je critique d’habitude à reculons. Vous avez vu le temps que j’ai mis pour Oracular Spectacular de MGMT, d’abord à cause de leur hypitude irritante mais surtout parce que je n’avais pas entièrement apprécié l’album et que je ne voulais pas que ça sonne comme celle qui veut pas dire comme les autres. Avec le 8ème album des New-Yorkais de Animal Collective, c’est un peu différent. D’abord parce que c’est leur 9ème galette, donc qu’ils sortent un album pareil, ce n’est qu’une demi-surprise. Ensuite parce que l’album est effectivement bon, du début à la fin, et qu’il surclasse presque tous les albums que j’ai pu écouté l’année dernière. 2009 commence fort!

Album, Culte, Rock | The Stooges – Fun House (1970)

Ouais, je viens de passer 3 jours à Londres, et l’album dont j’ai envie de vous parler après être rentrée, et pour commencer 2009, c’est Fun House, le second album des Américains The Stooges, sorti en 1970. Pourquoi précisément celui-ci… Je ne sais pas trop, peut-être parce que j’ai envie que 2009 soit une putain d’année, donc je la commence avec un putain de disque, du punk avant l’heure, du hard-rock garage, énervé, violent, à écouter très très fort. Peut-être aussi parce que mes examens approchent et qu’il faut que je me vide la tête de temps à autre et qu’il n’y a rien de mieux qu’un cri d’Iguane pour me griller les neurones.



Reçois les nouveautés par email

Rejoins les 1000+ abonnés ! Entre ton adresse email, clique sur le bouton, entre le code pour vérifier que t'es pas un robot, puis direction ta boite email pour valider ton abonnement :