Le retour de Tricky

TRICKY.jpgTricky, ancien membre (mais pas très influent, il ne s'y intéressait pas vraiment) de Massive Attack et qui s'est lancé en 1995 dans une carrière solo géniale, c'est le nom qui restera à jamais associé au trip hop dans ma petite tête. Mélange de hip-hop auquel se greffe des influences allant du jazz, du blues à l'électro en passant par le dub, le rock, le trip hop est un univers extrêmement créatif ou l'éclectisme est évidemment de mise. Portishead, Björk, Morcheeba, Sébastien Tellier, Wax Taylor, Archive sont dans la lignée de Massive Attack et revendiquent leur influence.

Adrian Twans, alias Tricky, a connu un succès phénoménal avec Maxinquaye, son premier album solo. Il a impressionné tout le monde par sa capacité à associer tant de musiques différentes à son chant, mi-rappé, mi-chanté. Il a réussi, et croyez-moi c'est difficile, à faire danser les jeunes sur une musique pas seulement faite d'un rythme mais aussi de paroles profondes traitant de sujets importants comme le racisme, la sexualité, les rôles de chacun dans la société … Voilà "Hell Is Round The Corner" et "Suffocated Love" de l'album Maxinquaye, mes deux préférées. Si un mec pense avoir la même voix que Tricky, qu'il laisse un commentaire avec son numéro de téléphone.


 

Le beau Tricky revient donc dans les bacs le 7 juillet prochain, et c'est un évènement à ne manquer sous aucun prétexte, je vous en reparlerai dès que je l'aurais entre les mains. Il est intitulé "Knowle West Boy" et ce sera selon toute vraisemblance un album plus personnel que les autres. Knowle West est le quartier de Bristol dans lequel Tricky a grandi. Il faut que je vous précise que Tricky a connu une enfance digne d'un conte de fées : quartier pourri, chômage dément, père absent, mère suicidée lorsqu'il avait 4 ans, grand-mère qui le battait et lui faisait ingurgiter des films d'horreur … Le premier single, intitulé "Council Estate" (ça veut dire?), commence ainsi : "In my mothers belly / And I'm starting to kick / Nine months in the womb /And I'm making her sick..." (Dans le ventre de ma mère / Et je commence à frapper / Neuf mois dans son ventre / Et je la rends malade). Je trouve que ça donne assez bien le ton de l'album. Cliquez ici pour aller voir le clip.

 

En attendant sa sortie, Tricky en a présenté un autre extrait vendredi dernier dans l'émission "Esprits Libres" de Durand, sur France 2. Ce n'est pas le single, et je n'ai même pas le titre, mais c'est très bon, non ?

Reçois tous les nouveaux articles par email

Rejoins les 1000+ abonnés ! Entre ton adresse email, clique sur le bouton, entre le code pour vérifier que t'es pas un robot, puis direction ta boite email pour valider ton abonnement et commencer à recevoir les nouveaux articles publiés (1 à 2 emails par semaine) :


Il y a 1 commentaire.

  1. oui je trouve se disque très réussi, assez homogène
    j’avais vu le gonz il y a quelques années en concert à la mutualité pour la sortie de blowback, tout le monde s’attendait à du tricky enfumé, il nous a fait l’honneur de nous faire son grand numéro de punk décadent et salace, un grand moment.
    Curieusement je l’ai croisé sur un vol entre L.A et N.Y, j’ai voulu l’aborder pour lui dire tout le bien que je pensais de lui mais le mec fait vraiment peur et j’ai vite remballé mes bonnes intentions…
    Je conseille à tous d’écouter son projet « product of the environnement » ou des mafieux et autres gangsters douteux raconte leur vie sur du trip hop bancale et oppressant, c’est sortie il y a quelques années sur son propre label et c’est malheureusement passé à la trappe…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.