DIIV, connu précédemment sous le nom Dive, est le groupe le plus présent dans ma série de mini-mixtapes, vous pouvez en effet les retrouver ici, , encore ici et là-bas. Ils ont mis pas mal de gens sur le cul avec le morceau « Doused », qui conclue cette session live, et qui s’est retrouvée évidemment dans le top 50 de mes morceaux préférés de 2012. Mais c’était d’abord « Sometimes », arrivé sur le web quelque part en septembre 2011 qui m’avait époustouflée. Le groupe de Zachary Cole Smith est maître du riff de guitare clinquant et de la ligne de basse obsédante. Je ne sais pas si leur recette va continuer à me plaire, il y a pas mal de morceaux de leur album Oshin qui sont trop « flous » pour moi. Genre, noyés dans la réverb, l’écho, éksétéra. J’avais eu la même appréhension, plus ou moins, avec The War on Drugs, et puis ils ont sorti Slave Ambient et ça a été une fantastique claque, donc je me dis que Cole & co sauront trouver les ressources pour continuer à sortir des morceaux comme « Doused » ou « How Long Have You Known ».

Je trouve que dans la photo d’illustration que j’ai choisie pour la page d’accueil du site, les 3 membres de DIIV hors Zachary (à droite) ont des têtes de drogués, ils pourraient jouer dans Breaking Bad. Vous ne trouvez pas ? (image ici)