FUZZ – « Fuzz’s Fourth Dream » (live)

Je pense sérieusement créer le fan club de Ty Segall.

Le premier album du side-project du quasi-déjà culte garage-rockeur Californien devrait être assez dingue s’il est sur la lancée des premiers singles, mais ne nous emballons pas trop.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire


Reçois les nouveautés par email

Rejoins les 1000+ abonnés ! Entre ton adresse email, clique sur le bouton, entre le code pour vérifier que t'es pas un robot, puis direction ta boite email pour valider ton abonnement :