Un mot sur l’album de Carla Bruni

Un mot seulement. Ok, un peu plus tout de même.

Je cède un peu à l’envie de tout le monde : critiquer l’album de Carla Bruni. Sans a priori, je m’y lance et première impression : « les chanteuses françaises ont décidément 15 ans de retard ».

L’album de Beach House, « Devotion », m’est resté dans les cages à miel toute la semaine, et à l’écoute de « Comme Si De Rien N’Etait », j’ai une impression de vieillerie, on dirait du Barbelivien, quoi. Alors évidemment, c’est mou, mais il fallait s’y attendre, c’est Carla Bruni. C’est aussi très très parisien dans l’esprit.

Les paroles de « L’amoureuse » sont excellentes, vraiment. C’est ma chanson préférée de l’album. Mais évidemment, quand on se dit que cet amoureux c’est Qui-Vous-Savez, il est difficile de s’approprier la chanson, de s’en imprégner. Carla Bruni a beau ne pas vouloir que sa fonction élyséenne interfère avec sa carrière musicale, elle se met le doigt dans l’oeil avec une naïveté déconcertante.

Manque de créativité, d’originalité. C’est tellement français dans tous les mauvais sens du terme… Les rimes sont prévisibles dans la majorité des chansons (c’est flagrant dans « Ta Tienne »…), et la musique n’est pas là pour rattraper le tout. Encore une fois, j’ai l’impression d’entendre de la vieille chanson française sortie du formol. Beaucoup de légèreté, à la fois dans le bon et le mauvais sens du terme, difficile de trouver des mélodies intéressantes mettant réellement en valeur la belle voix de Carlita (argh, j’ai craqué). Carla Bruni se raconte, ne se repente pas du tout pour ses péchés (« Péché D’Envie »), sans vulgarité, mais sans grande originalité non plus.

Et la musique, la musique, bon sang… Dans la chanson précédemment citée, je crois que le solo de sax sort tout droit des « Feux de l’Amour » ! Il y a de quoi commencer à apprécier Laurent Voulzy, j’vous assure. Si vous aimez les « chansons douceuuuh qui parleuh d’amouuureuuuh » alors vous allez adorer.

Tout l’album s’adresse à son amoureux, difficile de ne pas avoir Vous-Savez-Qui en tête, très difficile. Si vous y arrivez, vous n’aurez rien à vous mettre sous la dent musicalement. Les paroles sont sympathiques, très bonnes dans « L’amoureuse », mais sans plus. Et ce sax, ce sax… Mais faites-le taire !!! Accordons toutefois à cet album le qualificatif d’apaisant et de (plus ou moins) voluptueux. Je vous conseille plutôt d’aller écouter Beach House, ou bien le premier album de la première dame, « Quelqu’un M’A Dit » qui lui témoignait d’une certaine créativité et d’un certain éclectisme.

2 étoiles

L’album sort demain il me semble, mais il est écoute plus ou moins libre sur le site officiel de Carla Bruni
, il faut s’inscrire à l’espace VIP (le bling-bling n’est jamais bien loin) et vous pouvez écouter « Comme Si De Rien N’Etait » pendant 2 heures.

Edit : L’album sera disponible dans les prochaines sur Deezer à cette adresse. Laissez-moi vos appréciations en commentaires ;-) (ou en message vocal ! cf : colonne de droite)

Reçois tous les nouveaux articles par email

Rejoins les 1000+ abonnés ! Entre ton adresse email, clique sur le bouton, entre le code pour vérifier que t'es pas un robot, puis direction ta boite email pour valider ton abonnement et commencer à recevoir les nouveaux articles publiés (1 à 2 emails par semaine) :


Il y a 0 commentaires.

  1. Une des tes critiques les plus drôles je trouve …

  2. C’est plus facile d’être drôle quand on fait une critique plutôt négative :rougi:

    A noter que l’album sera disponible sur Deezer dans … et bien, à partir de maintenant normalement, à cette adresse : http://www.deezer.com/#music/artist/1038

  3. L’album est bien en écoute libre sur Deezer en ce moment je confirme, j’ai écouté deux minutes et ça m’a suffit :roll:

  4. je vais aller écouter çà, mais déjà ton avis en dit long ! et çà ne m’étonne pas, par ailleurs. Par contre Beach house je connaissais pas (je vis un peu sur une autre planète en ce moment) çà a l’air sympa, merci de me le faire découvrir.

  5. Effectivement, la critique est très drôle :D et si le disque est un mélange de Barbelivien et de Voulzy, ça donne une de ces envies de l’écouter :roll: … et pourtant je suis fière d’affirmer que j’ai des goûts de ######, mais pas assez semblerait-il :s

  6. J’crois que je vais me lancer dans un article quotidien intitulé « La Non-Sélection du Lundi ». Après tout il faut bien écouter des trucs un peu moins bien pour apprécier à leur juste valeur les trucs vraiment bien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

hello