Les 25 meilleures chansons de 2002 / Best Singles

Pour ceux et celles qui ne suivent pas Le Choix depuis assez longtemps, j’vous rappelle l’idée : je retourne dans le temps pour retrouver les meilleurs chansons sorties en single (ou qui auraient vraiment dû l’être), pour chaque année, et ce jusqu’à… et bien jusqu’à ma mort !

Voici 2002 et 25 chansons qui ont rythmé l’année, 25 putain de bonnes chansons efficaces qui ont plus ou moins facilement fait leur entrée dans les charts pop. Ce que je retiens de 2002, c’est le journaliste Daniel Pearl qui s’est fait décapité par des terroristes pakistanais, l’impression que les journaux télévisés ne nous parlait que du terrorisme à longueur de temps. Musicalement, c’est The Roots (le single The Seed 2.0 est sorti en 2003) et Eminem, et puis surtout les Strokes, Interpol, les Hives, les Strokes, les Vines, les Queens of the Stone Age (et la bande-son de la crise actuelle : « No One Knows »), les Strokes… J’écoutais beaucoup de rock en 2002, et 2002 fut une bonne année pour le rock, vous pourrez vous en rendre compte ci-dessous. Une coïncidence la sortie en single de « You Know You’re Right », la dernière chanson enregistrée en studio par Nirvana.


Télécharger / Download
(bientôt disponible / available soon)

Spotify

Reçois tous les nouveaux articles par email

Rejoins les 1000+ abonnés ! Entre ton adresse email, clique sur le bouton, entre le code pour vérifier que t'es pas un robot, puis direction ta boite email pour valider ton abonnement et commencer à recevoir les nouveaux articles publiés (1 à 2 emails par semaine) :


Il y a 7 commentaires.

  1. Très bons choix comme toujours ! L’album des Roots est sorti en 2002 donc j’aurais mis le single cette année (et quel single !)
    Que rajouter pour moi (mis à part d’autres chansons des mêmes artistes, en particulier de QOTSA, Songs for the Deaf étant mon 2ème album préféré du monde), bah pas grand chose :
    Johnny Cash – Hurt
    The Street – Turn the Page
    Foo Fighters – Low
    RJD2 – Ghostwriter
    Damien Rice – The Blower’s Daughter (mon côté midinette)

    mon top 3 de l’année :
    Queens of the Stone Age – A Song for the Deaf
    DJ Shadow – Blood on the Motorway
    Queens of the Stone Age – Go With the Flow

  2. As an ex-die hard Nirvana fan, I’m quite pleased with the fact that my favourite song to this day is You Know You’re Right, the song the band has recorded last. What a way to leave an impression.

  3. au sujet de la playlist album 60’s .
    trout mask replica du captain beefheart, est de l’avis de bon nombre de rock critics un album indispensable mais aussi quasi impensable à écouter d’une seule traite, à moins d’avoir procédé à une « mise en condition ».C’est un avis que je partage pour avoir écouté l’album intégralement + d’1 fois
    il y a longtemps déjà… qiuand je lis qu’il faut l’écouter 4 ou 5 fois pour l' »entendre », je m’interroge: « est ce un appel à la défonce ou y a t il un peu d’intox? »
    cela dit sans méchanceté aucune, mais il y a des albums du beef qui sont plus accessibles et plus digestes comme spotlight kid (bon c’est vrai c’est au début des 70’s).
    sinon la liste est sympa peut être un peu mainstream (quid du fleetwood mac de peter green et de john mayall par exemple)
    et enfin mais là c’est juste perso : beggar’s banquet vaut bien let it bleed!
    mais sincérement, beau boulot, bravo!

  4. In reply to jac

    Hello,

    J’ai pas écrit qu’il fallait l’écouter 5 ou 6 fois pour l’entendre, mais qu’il fallait l’écouter 5 ou 6 fois car il est difficile à comprendre, à appréhender la première fois ! J’pense que comme moi, t’as dû un peu halluciner la première fois que tu l’as mis sur ta platine :D Personnellement j’ai eu beaucoup de mal à comprendre, je l’ai écouté trop tôt, et ce n’est qu’il y a 2 ans que je l’ai réécouté et que le génie du bonhomme explose au visage, son avant-gardisme et l’influence qu’il a eu sur un nombre incalculable de groupes. C’est d’ailleurs sûrement le fait de connaître ces groupes influencés par le Captain qui m’ont fait encore plus l’apprécier.

    Bref, je m’emballe, et j’anticipe sur une chronique prévue (Troutmask ou Spotlight Kid, je m’étais posé la question dans un autre billet, je ne sais pas encore).

    Pour Fleetwood Mac, si j’avais un album à sélectionner je prendrais « The Original Fleetwood Mac », mais il est sorti en 1971 dont ce sera pour la liste d’albums des années 70 :) Je l’ai déjà chroniqué : http://www.lechoix.fr/blues/2008/10/06/fleetwood-mac-the-original-fleetwood-mac/

    John Mayall je connais pas bien. Et d’accord pour les disques des Stones, j’avoue qu’avec le temps, il y en a 3 ou 4 dans leur disco qui se valent à mes yeux. M’enfin Let it Bleed reste mon préféré, il franchement trop bon.

    À bientôt !

  5. va pour le Captain et troutmask, néanmoins pour une introduction à l’artiste, je persiste à croire que c’est un peu sauvage de débuter l’écoute par cet album. Pour ce qui est du Mac de Peter Green,l’album est une compile sortie en 71 mais de titres enregistrés avant 70 et le Fleetwwod Mac « original » est définitivement un groupe 60’s, dès le début des années 70 Peter Green, qui était quand même l’âme du groupe, a bien déjanté… on pourrait d’ailleurs épiloguer longtemps sur les effets des acides ingurgités à l’époque par les deux artistes cités dans ce billet, si le Captain a tout bien digéré, Peter Green a mis plus de temps à s’en remettre.
    Carry on!

  6. et j’oubliais, john mayall et ses bluesbrakers, c’est quand même le gars chez qui ont débuté clapton, green et mick taylor, excuse du peu…
    alors si tu ne connais pas et que tu veux connaître(et je devrais dire tu dois) écoute « blues from laurel canyon » album solo (ben oui lui aussi il a fait son truc tout seul dans son coin) de 1968.Si tu veux faire dans l’ordre tu peux commencer par « blues breakers », avec clapton ou « crusade »
    mais ça vaut un laaarge détour!
    à bientôt

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.