BEACONS 2012 | Les meilleurs groupes : 2ème partie

les meilleurs groupes (2ème partie)

Deuxième article d’une série de quatre qui vous présentent les meilleurs groupes ayant participé à la premier édition du Beacons Festival. Pour en savoir plus sur le festival, allez lire sa présentation en cliquant ici !

→ Les meilleurs groupes : 1ère partie
→ Les meilleurs groupes : 3ème partie
→ Les meilleurs groupes : 4ème partie

Juffage

J’ignorais tout de Jeff T. Smith aka Juffage avant le Beacons et je suis un peu tombé par hasard sur sa performance durant le festival, mais c’est finalement un live dingue auquel j’ai assisté. Déjà, ce mec a lui-même l’air complètement taré. Il l’est, c’est même sûr en fait. Ensuite c’est lui qui fait absolument tout : batterie, guitare, chant, melodica, et tout autre son jusqu’au plus chelou. Bref, c’est un véritable multi-instrumentiste et c’est donc sur scène que sa musique prend tout son sens puisque c’est pour le moins impressionnant à voir. Musicalement, c’est assez indéfinissable mais c’est environ mille fois mieux en live que sur album, pour sûr. A la fin du set, Juffage se balade même au milieu de la fosse pied nu dans la boue, distribue des sonos qui émettent quelques sons bizarroïdes avant de remonter sur scène pour achever définitivement nos oreilles. La grande classe ! Si vous voulez voir un peu c’que ça donne, c’est par là ), le son est infâme mais la vidéo rend bien compte de ce qu’est capable Juffage.

Site officiel de Juffage

Hey Sholay

Autre découverte plutôt pas mauvaise : le groupe Hey Sholay, originaire de Leeds. Si les titres en version studio qui traînent sur leur soundcloud ne vous convainquent pas plus que ça, sachez que c’est largement un cran au-dessus en live : bien plus énergique, la voix du chanteur – quelque peu sirupeuse sur album- en sort également transfiguré. A noter que ce dernier est plutôt un mec gentil puisqu’à la fin du live, il a balancé une bonne dizaine de CD de son groupe dans le public (bon ok c’était des CD gravés, mais l’attention était tout de même charmante.)

&rarr ; Hey Sholay sur Soundcloud

Japandroids

Je n’ai absolument pas eu le temps de souffler au cours de la performance des Japandroids: le chanteur s’époumone au possible, ne s’arrête jamais de bourriner sur sa guitare qui crache des riffs un peu répétitifs mais des plus efficaces, et le batteur s’adonne à peu près à la même chose sur son instrument respectif. Niveau originalité on a connu mieux, mais le duo de Vancouver est d’une efficacité assez démentiel. Oui je sais, j’ai déjà employé le mot « efficace » à deux reprises en l’espace de 3 lignes mais c’est vraiment le mot qui qualifie le mieux Japandroids, efficace.

Japandroids sur Bandcamp

Still Corners

On change totalement de registre avec les Still Corners, groupe londonien qui distille quelque chose d’assez beau et de très aérien, en grande partie grâce aux envolées planantes de la chanteuse Tessa Murray. Le genre de son qu’ils produisent pourrait être tout à fait ennuyeux en live mais c’est tout l’inverse, on est pris dans le truc, on ne voit pas le temps passer (ce qui est une bonne chose).

Still Corners sur Bandcamp

Jacuzzi Boys

Yeaaah! Les Jacuzzi Boys sont des types géniaux. Ils viennent de Miami et donnent dans le blues-rock-garage, dans le sillage de pointures telles que les Black Lips et autre Ty Segall. Ils ne sont que trois sur scène mais punaise, ce qu’ils envoient ! Ils ne joueront que devant une poignée de spectateur dont la moitié pogotteront joyeusement, le reste des festivaliers probablement en train de s’ennuyer ferme devant les Wild Beasts qui se produisaient en même temps sur la grande scène. Chants adolescents et éraillés, riffs de gratte bateau et distordus… bref, rien d’original mais chacun de leurs titres sont vraiment bons. En live comme sur album, d’ailleurs.

→ Jacuzzi Boys sur Soundcloudhttp://soundcloud.com/jacuzzi-boys

Pas de commentaires

Laisser un commentaire


Reçois les nouveautés par email

Rejoins les 1000+ abonnés ! Entre ton adresse email, clique sur le bouton, entre le code pour vérifier que t'es pas un robot, puis direction ta boite email pour valider ton abonnement :